lundi 18 septembre 2017

En passant par la Lorraine et ses mirabelles




La gourmandise de fin d'été, dorée chargée de  douceur, de saveurs, une vraie explosion en bouche cette petite mirabelle.

Alors quand j'en trouve chez mon primeur hop, en avant pour un retour aux sources lorraines, et quoi de meilleur qu'une tartelette, remplie de fruits et une petite migaine pour un peu de fondant, une pâte sucrée croustillante.


Donc une migaine c'est simplement, des oeufs, de la bonne crème, et un peu de sucre, pour finir une touche de vanille. L'autre nom pour "appareil".

Pour 4 tartelettes de 11-12 cm de diamètre..




  • Pâte sucrée : il en restera un peu de quoi faire une petite tarte le lendemain. 250 g de farine, 120 g de beurre mou, 90g de sucre, 1 jaune d'oeuf et un peu d'eau, 1 pincée de sel.
  • Dans le bol de votre robot, verser la farine, le sel et le beurre mou. Travailler à la feuille ou batteur plat, à petite vitesse.
  • Ajouter le jaune d'oeuf et si nécessaire l'eau pour obtenir une page souple.
  • Mettre la page, dans un film alimentaire sous forme de grosse galette puis au frais pour 1 heure minimum.
Pendant ce temps on prépare les mirabelles, dénoyautées et coupées en deux.

  • La migaine : 1 oeuf, 1 cuillère à soupe de sucre, 15 cl de crème, un peu de vanille en poudre ou extrait de vanille.
  • Mélanger le tout.
  • Réserver, préchauffer le four à 180°C.

  • Montage
  • Etaler la pâte sortie du four, découper des fonds de pâte suivant la dimension de vos moules.
  • Foncer les moules, les garnir avec une feuille de papier cuisson, y verser des billes de cuisson en  céramique.
  • Puis au four pour 5 minutes environ, pour une cuisson à blanc.
  • A la sortie du four, garnir de mirabelles en rosace.
  • Verser la migaine puis au four pour 20 minutes environ, suivant votre four.
  • Déguster tiède pour savourer tout le croustillant de la pâte et le fondant des mirabelles.






lundi 11 septembre 2017

ON va passer de 10 à 12 ans pour la popote... Un peu de poulet, des pistaches et quelques carottes

Déjà douze années de presque bons et loyaux services pour la petite popote, pas beaucoup de mouvements ici mais en cuisine cela n'a pas chômé...

Des buches de Noel, des recettes à gogo.




Pour reprendre du service une petite recette rapide plein de bonnes choses,   des bâtonnets de poulet en croute de pistaches cuits au four et rostis de carottes.

Recette pour deux personnes, facile.
Temps de préparation : 15 minutes
Cuisson : 20 minutes

250g de filet de poulet
1 œuf
30g de pistaches non salées
8 g de chapelure
1 cuillère à café de sauce soja, poivre

Pour les rostis :
100g de carottes râpées 
1 petit œuf
2 cuillères à soupe de lait
1 pincée de levure chimique
15 g de farine 
1 yaourt
Coriandre ciselée fraiche ou congelée

1/ Préchauffer le four à 190°C

2/ Hacher les pistaches, ajouter à la chapelure, bien mélanger.

3/ Battre l’œuf entier dans une assiette creuse, y verser la sauce soja, le poivre. Couper le poulet en lanières dans la longueur.

4/ Tremper le poulet dans l’œuf, puis dans le mélange chapelure - pistaches.

5/ Déposer dans un plat allant au four recouvert d’un papier cuisson, faire cuire 20 minutes.

6/ Pendant ce temps, préparer les röstis. Mélanger la farine, la levure chimique et le sel. Battre l’œuf, ajouter le lait, l’huile d’olive. Incorporer à la farine puis ajouter les carottes.

7/ Dans une poêle anti-adhérente, déposer des petits tas d’une cuillère à soupe. Faire cuire 2 minutes de chaque côté.

8/ Mélanger le yaourt avec la coriandre. Servir le poulet et les röstis, avec une tranche de citron.

Déguster sans attendre....Si plus de deux on multiplie....





jeudi 15 janvier 2015

10 ans pour ma "popote de véro".....

C'était donc un 15 janvier 2005, qu'elle fut mise en ligne...

Que d'heures passées à jouer à l 'apprentie HTML et CSS, puis javascript et autres librairies à effets spéciaux...

Que d'heures passées à cuisiner, boulanger, patisser...

Que d'heures à écrire les recettes, faire des photos, rendre ces photos plus belles...


Et que de belles rencontres mais là je ne compte pas les heures passées en si belle compagnie

Quelques photos de ces 10 dernières années...
































mardi 13 janvier 2015

300 000..... à Lyon et surtout je lis Charlie






jeudi 8 janvier 2015

Je suis Charlie




Une minute de silence contre la barbarie parce que jamais nous ne céderons face à la barbarie, à la bêtise  à l ignorance, aux fanatismes de tous bords toujours debout nous resterons, des femmes et des hommes sont morts parce qu ils avaient choisi de ne jamais se taire ... Ne nous taisons pas

mardi 30 décembre 2014

Bûche au miel de citronnier, yuzu, pamplemousse, citron, citron vert pour une farandole d agrumes...



Voici ma bûche 2014 inspirée par  Acide Macaron....

On y retrouve une mousse miel de citronnier, un crémeux citron-yuzu, un confit citron-citron vert et un pain de gênes imbibé d un sirop pamplemousse.... Des agrumes à n'en plus finir, adoucis par le miel, une très belle découverte...





Recette pour une gouttière de 30 cm de long.
  • Confit citron - citron vert : la recette de Philippe Conticini bien sur. 100 gr de zeste de citrons verts et jaunes ( 3 verts et 2 jaunes), 250 gr de jus de citron, 150 gr de sucre.
  • Faire blanchir les zestes dans une casserole d'eau. Portez à ébullition.
  • Égouttez, puis renouvelez l’opération deux fois. 
  • Faites cuire ces écorces avec le jus de citron et le sucre à feu moyen 40 à 50 min, il ne doit rester que quelques cuillères de jus. 
  • Mixez tant que le confit est chaud. Réserver.


  • Le pain de gênes : 125g de pâte d’amande 50% de fruits, 125g d’oeufs, 25g de beurre,  26g de farine, 1g de levure chimique. Recette trouvée chez Mercotte.
  • Dans le bol du robot muni d'un fouet, battre la pâte d’amande à vitesse moyenne avec les oeufs
  • Tamiser la farine et la levure et faire fondre le beurre. 
  • Ajouter le beurre fondu
  • Incorporer délicatement la farine-levure. 
  • Verser sur une plaque anti-adhérente allant au four, 0,5 cm d'épaisseur.
  • Enfourner à 180° pendant 20 min environ, le biscuit doit être souple et doré.
  • Réserver à la sortie puis découper aux dimensions du moule.
  • Pour imbiber le pain de gênes.
  • Sirop au pamplemousse  : le jus d'un 1/2 pamplemousse rose, le poids du jus obtenu en sucre.
  • Porter à ébullition le jus et le sucre, laisser cuire 2-3 minutes.
  • Imbiber le biscuit avec le sirop chaud.


  • Crémeux de citron- yuzu : Recette de Christophe Michalak. 100 g de jus de citron, 30 g de crème liquide entière, 15 g de zeste de yuzu, 170 gr d'oeufs, 120 g de sucre semoule, 100 g de beurre.
  • Faites cuire dans une casserole au bain-marie le jus de yuzu, la crème, le zeste de citron vert, les œufs et le sucre.
  • Le mélange doit atteindre 85 °C.
  • Réserver jusqu'au refroidissement.
  • Ajouter le beurre au fur et à mesure , mixer au mixeur plongeur ou avec un blender pour une meilleur homogénéisation.
  • Réserver au frais filmer au contact


  • Mousse de miel200g de crème liquide entière, 160g de miel de citronnier, 80 gr de jaunes d'oeufs, 10g de sucre, 8g de gélatine réhydratée  + 200g de crème liquide entière.
  • Faire chauffer la crème et le miel.
  • Fouetter dans un cul de poule, les jaunes d'oeufs et le sucre.
  • Verser un peu du mélange crème-miel, bien mélanger puis verser  le tout.
  • Remettre sur le feu doux.
  • Amener à 85C°.
  • Hors feu ajoutez la gélatine.
  • Réserver jusqu'au refroidissement complet.
  • Fouetter la crème liquide pas trop serrée. Puis l'incorporer au mélange.
  • Réserver au frais.


  • Glaçage au chocolat blanc :  300 gr de chocolat blanc de couverture, 100 gr de crème liquide entière, 4 gr de gélatine réhydratée.
  • Faire fondre le chocolat blanc au bain-marie ou au micro-ondes.
  • Chauffer la crème.
  • Verser la crème très chaude sur le chocolat fondu.
  • Bien mélanger pour obtenir une texture lisse et homogène;
  • Ajouter la gélatine, bien mélanger.
  • Réserver.
  • Montage : une gouttière à bûches de 30 cm.
  • Chemiser votre moule avec du film alimentaire ou du Rhodoïd pour faciliter le démoulage et obtenir un fini bien lisse.
  • Verser la mousse au miel jusqu'à la moitié du moule.
  • Pocher le crémeux yuzu.
  • Verser le reste de la mousse au miel.
  • Répartir le confit de citron, sur le biscuit imbibé de sirop pamplemousse.
  • Puis déposer délicatement le biscuit de gênes pour terminer la bûche.
  • Laisser prendre au grand froid.


  • Décor : 1 pamplemousse pour les suprêmes, cubes de pain de gênes recouverts de poudre bronze, glaçage blanc.
  • Si le glaçage a figé le réchauffer, il doit être à 28-30°C pas plus.
  • Sortir la bûche du congélateur, la déposer sur une grille avec un récipient en dessous.
  • Verser de façon uniforme le glaçage sur toute la bûche
  • Faire des suprêmes de pamplemousse, les déposer sur du "sopalin" pour absorber le jus.
  • Décorer la bûche avec les suprêmes et les cubes de biscuit dosé, et quelques grains de citron caviar pour finir....
  • Laisser décongeler tranquillement au frais 4-5 heures.
  • Un délice de douceur, d'acidulé, d'acidité... 



lundi 8 décembre 2014

Parce que Noel est presque là, bûche, framboises, caramel et quelques petits sapins.






Ou comment oublier de publier ses posts.... ou être en avance pour Noël 2013.... Et enfin le publier pour 2014...

Envie pour cette année, d'une bûche légère, fruitée, acidulée, il y aura donc des framboises ( ce n'est plus de saisons... mais des framboises surgelées seront parfaites...)

Pour contrebalancer l'acidulée, une envie de douceur, quoi de mieux qu'une mousse légère au caramel, pour le biscuit la légèreté d'un biscuit cuillère sera parfaite, ainsi est née cette bûche crème mousseline au caramel, au coeur gélifié de framboises dans un biscuit cuillère.
Recette pour une bûche de 20-25 cm de long.



  • Biscuit cuillère : 4 oeufs, 100 gr de farine, 100 gr de sucre.
  • Monter les blancs en neige, puis les serrer avec le sucre. Fouetter un court instant.
  • Ajouter les jaunes d'oeufs délicatement, puis la farine tamisée.
  • Déposer sur une plaque garnie d'une feuille de papier sulfurisé.
  • Saupoudrer de sucre glace, laisser le sucre fondre 5 mn. Saupoudrer de nouveau avec le sucre glace.
  • Faire cuire à four chaud 180°C pendant 10-12 mn.
  • Des la sortie, recouvrir le biscuit d'un torchon humide et le rouler pour lui donner la forme. Réserver ainsi.


  • Coeur gélifié de framboises : 600 gr de framboises, 150 gr de sucre, 2 cuil. a cafe d'agar agar.
  • Faire chauffer les framboises et le sucre. laisser cuire 5-10 mn, pour obtenir assez de jus.
  • Passer le tout au chinois, pour récupérer le jus.
  • Rectifier en sucre si vous aimez plus ou moins acidulé.
  • Ajouter l'agar agar, bien fouetter.
  • Amener a ébullition pendant 2-3 mn.
  • Mettre en forme, dans un moule préalablement humidifié.
  • Laisser prendre au frais.


  • Crème mousseline caramel : 450 gr de lait, 50 gr de crème liquide, 4 jaunes d'oeufs, 40 gr de sucre, 50 gr de beurre, 25 gr de maïzena, 25 gr de farine, 12 gr de gélatine,, 400 gr de crème liquide entière. Pour le caramel : 400 gr de fructose, 110 gr beurre salé, 20 cl de crème liquide.
  • Commencer par faire la sauce caramel, faire fondre le fructose.
  • Le fructose en chauffant va se transformer assez rapidement en sirop, le laisser caraméliser.
  • Quand il devient marron clair, hors feu ajouter le beurre et la crème liquide, réserver.
  • Porter à ébullition le lait avec la crème liquide, ajouter la sauce caramel, bien mélanger.
  • Dans un saladier fouetter les jaunes d'oeufs et le sucre, jusqu'au blanchissement. 
  • Incorporer la farine et maïzena tamisées.
  • Verser par dessus un peu de lait chaud, mélanger.
  • Verser le tout dans la casserole de lait au caramel.
  • Porter à ébullition, laisser cuire 2 mn tout en remuant. L'appareil doit être épais.
  • Ajouter, hors du feu la gélatine préalablement humidifiée. Fouetter énergiquement.
  • Puis une fois la crème refroidie à 40°C, incorporer le beurre en pommade. Bien fouetter.
  • Laisser refroidir, puis passer au mixeur plongeur pour obtenir une texture bien lisse.
  • Réserver jusqu'à refroidissement complet.
  • Ajouter alors la crème fouettée mousseuse pas trop ferme, mélanger délicatement à la crème pâtissière. Réserver.
  • Montage :
  • Dérouler le biscuit. Le retourner sur une feuille de papier sulfurisé. On va garnir le biscuit dans sa longueur.
  • Puis à partir du milieu du biscuit verser une large bande de mousse.
  • Déposer le coeur de framboises, recouvrir de crème.
  • Rouler le biscuit en essayant de le serrer au maximum à l'aide du papier sulfurisé.
  • Si besoin rajouter de la mousse sur les cotés. Mettre au frais quelques heures.
  • Garder la mousse restante pour le décor.


  • Glaçage caramel- framboises : 100 gr de crème liquide, 110 gr de coulis de framboises, 300 gr de sauce caramel, 10 gr de gélatine.
  • Faire chauffer la crème, le coulis de framboises et la sauce caramel.
  • Amener à ébullition, puis hors feu incorporer la gélatine ramollie.
  • Mixer, réserver. Utiliser a 40°C.
  • Une découverte, un vrai bonheur en bouche.



  • Pour le décor : glaçage, décors chocolat...
  • Déposer le biscuit sur une grille, le recouvrir de crème mousseline, puis à l'aide d'une spatule , la lisser. remettre au frais.
  • Réchauffer le glaçage, et attendre qu'il redescende à 40°C pour le verser sur la bûche.
  • Décorer selon votre goût.
  • Puis enfin, enfin, déguster, dévorer, savourer ce mélange de saveurs, de texture.... et être ravie d'avoir fait une bûche pour 12 quand on est que 5 ....


samedi 8 novembre 2014

Brioche aux myrtilles



Bon ok les myrtilles ce n'est plus de saison, mais on ne sait jamais si certaines ou certains, en ont rempli leur congélo, en prévision de belles recettes gourmandes, colorées pour cet hiver... sinon cela sera pour l'été prochain.





Une recette  issue d'un super livre ( la couverture est ultra gourmande, tentante...) les recettes d'un "café" à  Santa Monica, Huckleberry.


Comme souvent il vous faudra 2 jours avant de pouvoir déguster cette merveille... Les brioches cela se mérite.



  • Brioche aux myrtilles560 g de farine, 2 cuil. à soupe de lait, 1 cuil. à soupe de levure sèche active, 3 oeufs + 1 jaune,  80 g de sucre, et plus encore pour la dorure, 140 gr de beurre mou, 1 cuil. à café de sel,  2 jaunes + sucre pour dorure,  225 g de myrtilles ( ou bleuets suivant votre zone d'habitation) fraiches ou congelées.
  • Premier jour
  • Laisser décongeler les myrtilles sur du papier absorbant, pendant la période des myrtilles évidemment on utilise des fraîches.
  • Verser dans le bol du robot le lait tiédi, la levure, mélanger. Laisser reposer 10-15min.
  • Puis ajouter la farine, le sucre, le sel, les oeufs+le jaune.
  • Mélanger à petite vitesse pendant 2 min.
  • Augmenter la vitesse et travailler la pâte pendant 5-6 min. La pâte doit se décoller des parois.
  • Puis réduire la vitesse, ajouter le beurre mou.
  • Quand tout le beurre est incorporé à la pâte continuer le pétrissage pendant 5-6 min.
  • Étaler la pâte en  rectangle sur le plan de travail légèrement fariné et la garnir avec les myrtilles ( pas humides).
  • Replier la page pour former un gros boudin suivant la taille de votre moule. Si votre moule est trop petit faire deux brioches, ce qui fut mon cas.
  • Envelopper de film alimentaire et mettre au frais toute une nuit.

  • Deuxième jour :
  • Sortir la pâte du frigo, la remodeler suivant votre moule. Mettre dans votre moule beurré.
  • Saupoudrer de sucre puis laisser lever pendant 3 heures tranquillement à couvert. Elle doit doubler de volume.
  • Préchauffer le four à 180°C, puis dorer la brioche avec le jaune d'oeuf. saupoudrer de nouveau de sucre ( généreusement).
  • Cuire pendant 40-45 min.
  • Laisser refroidir, démouler et  déguster sans attendre....



dimanche 2 novembre 2014

Un cake bananes au coeur dégoulinant de chocolat.....



C'est presque devenu un classique pour des petits déjeuners remplis d'énergie et de saveurs.... et pour le goûter aussi...

Envie de changer pour encore plus de saveurs alors quoi de mieux qu'un coeur gourmand, pour cette fois cela sera un coeur dégoulinant vu sur le net sur un blog de cuisine en colère .

J'ai gardé ma recette fétiche de cake à la banane et j'ai modifié la recette originelle...





On commence par faire le coeur de chocolat car il doit passer au congélateur et le crumble qui doit sécher à l'air.




  • Coeur chocolat : 150 gr de chocolat noir dessert, 22 gr de beurre, 25 gr de farine, 1 gros oeuf, 47 gr de sucre. Peut-être fait la veille.
  • Faire fondre le chocolat avec le beurre.
  • Ajouter la farine , bien mélanger.
  • Fouetter le sucre et l'oeuf.
  • Incorporer au mélange chocolat.
  • Laisser refroidir. Quand le mélange a refroidi, lui donner un forme de boudin, filmer et mettre au congélateur.

  • Crumble muscovado  : 70 gr de beurre froid, 70 gr de farine de seigle, 70 gr de poudre  d'amandes, une pointe de sel, 70 gr de sucre muscovado. Peut-être fait la veille.
  • Mélanger tous les ingrédients à la main ou à l'aide d'un robot. Le mélange doit être très "sableux". Ne pas trop travailler la pâte.
  • Laisser sécher à l'air, réserver.



  • Cake aux bananes  :  2 oeufs, 100 gr de  de la purée d'amandes, sésame, noix de cajou... 3 cuil. à soupe de lait entier ( ou du lait végétal si vous préférez ), 3 bananes bien mures  + 2 bananes pas trop mures, 3 cuil. à soupe de jus de citron, 280 fr de farine, 3 cuil. à soupe bombées de poudre d'amandes, 90 gr de sucre muscovado ( ou sucre brun), 60 gr de graines de pavot, 1 sachet de levure chimique.
  • Préchauffer le four à 180°C.
  • Dans votre robot, mélanger, les oeufs, le purée d'amandes et le lait. Ajouter les 3 bananes mûres écrasées.
  • Puis  la farine + levure, le jus de citron, le pavot, le sucre, la poudre d'amandes. Bien mélanger, si la pâte est trop épaisse suivant les garnitures incorporées, ajouter un peu de lait ou jus de citron.
  • En dernier ajouter les 2 bananes pas mures, coupées en rondelles pas trop fines. Mélanger délicatement.
  • Verser la moitié de la pâte dans le moule, puis déposer le boudin chocolat congelé, recouvrir avec le reste de la pâte. Garnir avec le crumble.
  •  Hop pour 40-45 mn au four chaud. Attendre un peu ou pas du tout, puis déguster le mélange de textures, du fondant, du coulant....
  • déguster sans attendre, le seul problème c'est le coeur coulant qui va sécher un peu ( au bout de 2-3 jours)donc ne pas le laisser traîner...