lundi 6 novembre 2006

Quand le macaron se met sur son 31...


Voici un petit dessert inspire par une creation de Sebastien Bouillet (bon juste inspire)....
Il s'agit d'un macaron trempe dans du chocolat puis depose sur un mini 1000 feuilles, fait de 2 feuilles seulement qui sont 2 tuiles de chocolat garnies de ganache au chocolat.
  • Tuiles chocolat : 100 g de cacao, 40 g de sucre glace, 20 g de noisettes hachees, 15 g de beurre fondu, le jus d'une orange.
  • Réaliser l'appareil à tuiles en mélangeant successivement les ingrédients dans l'ordre de la liste. Laisser reposer 1 heure.
  • Cuisson des tuiles: sur une plaque antiadhesive, etaler 8 disques de pate le plus finement possible a l'aide du dos d'une cuillère à soupe. 
  • Cuire au four a 180 °C environ 3-4 min.


  • Faire fondre un peu de chocolat noir puis y tremper votre gros macaron, garnir une des tuiles de ganache (chocolat noir fondu + creme liquide) deposer l'autre dessus et votre macaron.
  • Quelques decorations et hop on deguste.


22 commentaires:

ellie a dit…

Ca, c' est de la variation macaronnesque ki déménage!!! :)

belleble a dit…

Oh ! Ca a l'air trop bon ! Dommage que je sois trop loin pour y goûter :-(((

Choupette a dit…

Je dégusterais avec plaisir!!!!

$ha a dit…

tout est magnifique!
tes macarons, le design de ton blog, les articles...

Lilo a dit…

C'est vrai que l'on pense rarement à cuisiner les macarons, et ta recette le met parfaitement à l'honneur ;)

Alhya a dit…

c'est vrai que c'est définitivement la classe! dis donc tu es drolement inspirée!!

alain a dit…

moi çà me donne envie de gerber mais là je crois que je ne suis pas dans le ton "sirop d'érable" qui est indispensable sur les blogs gastros

Vanessa (CM) a dit…

Elle fait du bien ton idee: originale, gourmande, rigolote, c'est tres sympathique.

kashyle a dit…

bon c'est quand qu'on mange chez toi déjà????

dis donc c'est de l'humour ce que tu dis à alain???? ça casse!!!!

alain a dit…

quand je disais qe le summum de la critique admise sur les blogs gastro c'est "Waaaaaaaaaaaahooooooo trop géniale Véronica ton idée de paté de campagne à la purée de marrons et à la fève de tonka!!!!!!." Hein je ne ma trompais guère!. mais Visiblement Véronica monte très vite dans les tours!! Dieu me crapahute, mais que la vie serait plus belle si tout le monde doutait de tout, si personne n'était sûr de rien et pourquoi chère Véronica massacrer un macaron qui ne t'avait rien demander:simplicité, simplicité! tu verras ça viendra! Plus tard avec le talent!.

Florianna a dit…

Oh la la, que c'est beau !! Très belle idée !!

La maisonnette de Barbichounette a dit…

Quelle classe !!!!!
Bizzzzzzzzzzz
Barbichounette

Fabienne a dit…

Quel bel accueil en musique ! Et le macaron c'est plus que sur son 31 qu'il est !!!!!!!!!!!
Que de plaisir pour mes yeux et mes oreilles !!!!!!!!!!!

bea at La Tartine Gourmande a dit…

Quel habit de fete en effet !

veronica a dit…

cher alain pourquoi presque tant de violence ...
oups va crapahuter ailleurs et emmene dieu avec toi je crois qu'ils manquent d'aide au Darfour,

Valérie a dit…

La reine des macarons, définitivement ! Même si je préfère ceux que tu avais postés juste avant ; je manque de craquer chaque fois que je les vois, il va falloir que je les fasse miens ! Pour répondre à Alain ( bien que ce soit faire beaucoup d'honneur à ses propos ), c'est vrai que sur les blogs non culinaires, certains passent leur temps à s'insulter mutuellement ; et les insultes, c'est tellement agréable et constructif !!! ;-)

Débo a dit…

Terriblement gourmand ton petit assemblage. Superbe présentation, photo à tomber. C'est pas humain le matin

Hélène a dit…

C'est magnifique, et la musique sur ton blog j'adore.

CoinCoin a dit…

C'est tout simplement superbe !

sylvieaa a dit…

C'est super beau et je suis sur délicieux!!!

Gourmet a dit…

Posso dire SUPERBOOOOOO????
Brava Veronica!!
Bisou

Anne-C.20 a dit…

Holla Véro....c'est cruel! Je visite ton blog pour la première fois, magnifique...il est 20h20 et je suis dans mon "antre à bouteilles"...je les entends se disputer pour accompagner tes plats, leurs chuchotis couvrent à peine les gargouillis de mon estomac! Mes papilles toutes en émoi envoient à mon cerveau des messages "sublimes in Ohhh".
Gourmandes bises et à très bientôt.
La p'tite caviste du bout de la rue Gigodot.