mercredi 31 janvier 2007

Parce qu'il n'y a pas seulement la cuisine...


...et parce que cela va faire plus de 1800 jours qu'Ingrid Bettancourt est detenue, sans oublier les 4000 autres otages en Colombie, le comite de soutien a Ingrid a lance un manifeste pour interpeler les candidats a l'election presidentielle mais aussi le reste du monde...

16 commentaires:

avital a dit…

Merci Véro!

Alhya a dit…

combien tu as raison de le rappeler...

Gracianne a dit…

1800 jours, quelle horreur.

Mamina a dit…

Dieu que c'est long, 1800 jours.

maloud a dit…

Plusieurs blogs portugais écrivent sur Ingrid Betencourt et touts les autres otages.

Lauriana a dit…

Merci de nous rappeler la triste réalité, pensons à elle.

Elvira a dit…

Bravo pour ta solidarité et cette initiative, Veronica. :-)

Hélène a dit…

C'est vraiment très long, belle initiative.

confituremaison a dit…

Merci Veronica, il ne faut pas oublier.

inoule a dit…

Tellement facile d'oublier quand d'autres faits d'actualités envahissent nos journaux et téléviseurs ! bravo pour ton initiative !

Annie a dit…

Merci pour cette belle initiative.

Soho (Chocoholic) a dit…

Merci de nous le rappeler... je vais relayer de ce pas sur Eldiz

Gourmet a dit…

Merci pour cette notice!!! C'est vrement encroyable.. Pardonnez moi, pour mon français.
Bonne nuit vero.

Hélène (Cannes) a dit…

bravo pour cette piqûre de rappel...
Bises
Hélène

Anonyme a dit…

je suis avec véro et je pense avoir beaucoup de chance, je vais goûter une de ces délicieuses et magnifiques sucettes chocolat pailleté. Le plaisir des yeux a d'égal celui des papilles...
Merci Véro...


Christelle

Lilo a dit…

J'ai pensé à elle hier soir en regardant un reportage sur les commandos de l'armée colombienne, des français y faisaient un stage d'entrainement. Ils ont d'ailleurs vécu un scénario où ils étaient pris comme otage. Ils en bavaient, ça se voyait. Et puis j'ai pensé à Ingrid Bétancourt et je me disais qu'elle vivait des choses atroces. J'ai pensé à sa fille également qui est devenue une femme maintenant. Savoir que sa mère vit cela, c'est terrible. Je me demande d'ailleurs comme Ingrid en sortira indemne, si cela lui arrive un jour. Tout cela au nom de la liberté... on vit dans un monde de dingues dirigés par des gens frileux. Chaque jour, elle doit se demander pourquoi on ne vient pas la chercher...