mardi 9 décembre 2008

Parce qu'a Lyon comme chaque annee c'est les fetes des ampoules..oups des lumieres

Bon ok l'annee 2008 va rester pour beaucoup comme l'annee Horribilis, parce que notre ami le pouvoir d'achat fout le camp, et on se demande bien ou ??Parce que meme la reine remet de vieilles fringues.
Mais l'annee 2008 sera aussi l'annee ou a Lyon pendant la fete des lumieres , il a fait beau...si si meme pas trop froid 2 ou 3 gouttes le premier jour, pas trop de monde (meme personne si on compare au samedi) le premier jour, de la place pour circuler, aller manger un bout ou boire un coup.
Et puis, les lumieres etaient au rendez-vous, avec des poissons, des sirenes, des geants habilles d'or, des nounours geants, de quoi rever, et se laisser porter au pays des songes, petits ou grands on se laisse embarquer par toutes ces petites lucioles (ou alors par la foule compacte, immense, bruyante, qui vous ecrase les pieds, ouf cette annee j'ai echappe a cela...).
Alors pour partager tout cela (sans les inconvenients...) quelques photos sorties tout droit de mon telephone, ce qui explique la qualite par toujours superbe...

Petite ballade au pays des ampoules lyonnaises...























5 commentaires:

Tiuscha a dit…

Ca doit vraiment valoir le coup, c'est le genre de choses que je montrerais bien aux minettes...

Provence a dit…

Superbe!

my a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
my a dit…

Wouah. Je suis trop nostalgique de cette fête maintenant que j'habite l'autre bout de la France. Et pourtant, je n'habitais pas Lyon mais la campagne savoyarde. On fêtait également les lumières et c'était magique de voir s'illuminer toute la campagne alentour avec les petites bougies sur le rebord des fenêtres. Dans les petits villages, les commerçants jouent le jeu et décorent leurs vitrines spécialement pour l'occasion. Pour moi, c'était le moment où les fêtes de Noël commençaient. Suite à la fête, on pensait au sapin, aux guirlandes... Jamais avant cette date. Aujourd'hui la course à Noël est ouverte début novembre et on frôle déjà l'intoxication début décembre.
Je m'emballe là. Tout ça pour dire que tes photos me donnent envie de retourner vivre cette fête à Lyon.

La cuisine des 3 soeurs a dit…

Tu as été plus courageuse que nous et fait pas mal de kilomètres. Samedi trop de monde, impossible d'accéder au Terreaux, on verra l'année prochaine.