mercredi 23 juillet 2008

Une bien triste tres triste nouvelle...




Et bien c'est le clap de la fin pour une belle aventure et une chaleureuse rencontre avec Catherine...Cuisine P@ssion s'arrete...
On aura partager ensemble un beau et passionnant projet mais on ne decide pas toujours de tout....
Catherine de tout coeur avec toi et a bientot surement.... Merci pour ce beau  voyage gourmand.

vendredi 18 juillet 2008

Gaspacho de mangues une douceur petillante...


Bon pour les besoins d'une recette a decouvrir plus tard... beaucoup plus tard, je me suis replongee dans les gaspachos et donc dans le superbe livre aux editions Ducasse, " toute l'annee gaspacho" d'Alberto Herraiz, qui possede un resto a paris "El fogon".

J'avais envie d'une petite douce, onctueuse.... quand je pense a onctueux je ne sais pas pourquoi mais de suite il me vient une image en tete celle d'une belle mangue... alors cela sera mangue mais avec la recette presque classique du gaspacho donc sel, vinaigre et huile d'olive feront partie de la recette... mais egalement yaourt et une touche de creme liquide.

Afin de maximiser les parfums et la texture de votre gaspacho le mieux est de reunir tous les ingredients, et de laisser entre 2 heures et 12 heures de maturation au frais....
Puis ensuite seulement de passer le tout au mixer....
  • Gaspacho aux mangues : 3 tranches de mangue, 2 yaourts, 2 cuil. a soupe d'huile d'olive fruitee, vinaigre de xeres ( moi j'aime les gaspachos vinaigres donc a doser selon votre gout), sel, poivre, 1 trait de creme liquide.
  • Melanger tous les ingredients et laisser au frais, hermetiquement ferme.
  • Au bout de 2 heures, mixer, ajuster l'assaissonnement si necessaire.
  • Deguster tres frais....
  • Et bien quelle decouverte que ce mariage, cette alliance mangue- vinaigre, une saveur vedette pour quelques semaines...

mardi 8 juillet 2008

fooding 2008 a Lyon....que du beau monde


Oups la journee avait mal commencer, il suffisait pour cela de regarder par la fenetre...mince l'automne etait deja revenu..tu n'as meme pas le temps de faire les soldes d'ete parce que tu attends la huitieme demarque, et voila il fait moche et froid...
Heureusement la perspective d'une soiree gourmande et gourmette fa fait passer l'envie de rester dans un lit bien chaud.
Et voila comment a 18h00 ce dimanche 6 juillet on se retrouve devant les Subsistances (haut lieu de plein de manifestations culturelles, spectacles, theatres, concert a Lyon) a faire la queue pendant quelques dizaines de minutes pour penetrer dans ce temple de la belle et bonne bouffe le temps d'une soiree...



C'etait la soiree FOODING de Lyon celle de l'edition 2008 ( en meme temps si il s'agissait de celle de  2007 personne n'en a rien a faire maintenant...).
Alors le FOODING c'est quoi ???Bon OK certaines et certains connaissent mais bon il y a toujours des gens qui passent a cote alors voici un bref resume de c'est quoi le FOODING

Contraction du mot food et feeling, Fooding cree en 1999 par Alexandre Cammas, alors journaliste et chroniqueur culinaire a Nova Magazine, est egalement une marque de guides edites avec Nova, Libération, et depuis 2007 Le Nouvel Observateur. Le prochain sort en novembre.


"L'objectif du fooding est de se defaire des conventions traditionnelles de la cuisine pour donner la possibilité aux chefs de s'emanciper librement dans la modernite, voire dans la tradition. Le fooding tente de reunir tous les courants gastronomiques, comme la world food, la fusion food, le easy eating, la street food, la « bistronomie », et veut rompre avec une vision conservatrice, des plaisirs de la table. C'est l'art de cuisiner et de manger dans certaines dispositions d'esprit : appetit de la nouveaute, refus de l'ennui, envie de sincerite, de fun et, surtout, de manger avec son temps." (wikipedia)

Mais c'est aussi, depuis quatre ans, le Grand Fooding d’Ete au profit d’Action contre la Faim en reversant a l’association l’integralite des droits d’entree 5 €.

Bon voila maintenant voici le menu qui nous fut propose :

  • Pour commencer l'apero : ricard + cornet de panisses anchois, olive, tomate. Bon pas de ricard pour moi mais une petite bouchee savoureuse croustillante. Par Jeremy julien et Xavier Chalmin des AKOLYTES, Maseille.


  • Petites salades ensuite : salade de pasteque, feta, oignons rouges. Salade de dorade, veau et takuan. 2 vrais delices frais, croquants , pleines de saveurs. Par Laurent Peugeot SUSHIKAI, Beaune.


  • Et maintenant le differentes petites bouchees a deguster dans l'ordre que l'on voulait ou la ou il y avait le moins de queue....

  • Gigot d'agneau, parfum de romarin, caviar d'aubergines, courgette et gaspacho aux epices.Un superbe voyage pour les papilles . Par Katsumi Ishida , En mets fais ce qu'il te plait, Lyon.


  • Brochette d'agneau a la marocaine, creme de pois chiches et yaourt. Malheureusement apres plus de 30 minutes de queue il n'y avait plus que la brochette, plutot une kefta sur batonnet de bois d'ailleurs dommage il parait que la sauce etait sublime....


  • Vous pouvez voir dans les cagettes les petites brochettes qui attendent sagement de passer au grill...


  • Par Nicolas le Bec, Lyon qui a gagne la palme de la queue la plus longue. Ce cher Nicolas c'est le gars avec la casquette devant les fourneaux, ils n'ont pas chome...



  • Travers de veau citron gentiane, vinaigrette de polenta, tomates confites et olives noires. Superbe le travers de veau en petite brochette et la vinaigrette de polenta dans un cornet de bricks, j'ai adore. Par Alain Perrilat- Mercerot, Atmosphere, Le Bourget du lac.


  • Et pour finir le delice absolu de cette soiree : Croustillant pomme de terre-noix, fera du leman, emulsion citron-miel.

  • Par le talentueux et tres tres sympa Christophe Aribert, les terrasses d'Uriage, Uriage les Bain et sa fabuleuse brigade.


  • En attendant une prochaine visite de son etablissement je vais deguster son superbe livre chez Glenat.
  • Avec en dessert une creation de Marc Bretillot, designer culinaire. Creme glacee vanille de HAA...+ betterave + sauce sesame noire et pamplemousse confit.
  • Avec pour accompagner le tout un rose de la Loire, cabernet d'Anjou, tres agreable a deguster et de l'eau petillante italienne....

Ce fut une soiree tres agreable, sur l'herbe, a l'abris des gouttes, remplie de rires, de tres bonne musique, de supers potes....J'adore les dimanche soirs qui se deroulent de la sorte....Bon maintenant a nous, a vous de continuer a faire vivre toute l'annee le FOODING et ses belles soirees....

samedi 5 juillet 2008

Rhubarbe confite a l'orange sur sable breton poivre


Bon avec la chaleur qui nous inonde, la mise en route du four est reflechie, soigneusement preparee...
Et puis soudain l'envie de croquer dans une douceur sucree, acidulee est trop forte.Il suffit parfois de quelques visions de belles tartes pour de nouveau tourner le bouton "marche" et hop on se rajoute quelques degres a la chaleur ambiante....
J'etais a la recherche de ne je sais plus quand je suis tombee sur une idee d'associer la rhubarbe a l'orange. En general  j'associe cette chere rhubarbe a la belle fraise rouge, me voila donc obligee d'essayer ce nouveau mariage des saveurs.
Pour completer , une petite pate sablee pour le divin croquant...


  • Pate a sable breton : 125 gr de beurre, 100 gr de sucre, 155 gr de farine, 8 gr de levure, 50 gr de jaunes d'oeufs.
  • Cremer le beurre et le sucre.Le melange doit devenir mousseux.
  • Emulsionner avec l'oeuf.Bien melanger du bout des doigts , cela doit ressembler a une mayonnaise.
  • Incorporer la farine et la levure.
  • Melanger sans trop travailler la pate.Mettre en boule, filmer et au frais pour 1 heure minimun.

  • Rhubarbe confite a l'orange et zestes confits : rhubarbe,  200 gr de sucre, orange, 20 cl d'eau. 
  • Commencer par prelever les zestes de l'orange.Les blanchir 2- 3 mn, egouter.
  • Faire un sirop : pour 100 gr de sucre 10 cl de sucre. Amener le sirop a 105°C puis y plonger les zestes. Ici on a besoin de pas mal de sirop donc on va utiliser 200 gr de sucre et 20 cl d'eau.
  • Laisser confire pendant 20 mn. Recuperer les zestes en les egouttant.
  • Puis ajouter dans le sirop la rhubarbe coupee en troncons et le jus d'une orange.
  • Laisser cuire pendant 35 mn.


  • Bon maintenant passons a l'elaboration de la tarte. Etaler votre pate en rectangle fin et assez long. Piquer la pate. Saupoudrer de poivre fraichement moulu.
  • Puis recouvrir de compote rhubarbe en laissant en espace de 1,5 cm tout le long du fond de tarte.
  • Mettre au four chaud 180°C pendant 10-12 mn. A la sortie deposer les zestes confits sur la tarte. Bon pendant que cela cuit si vous n'avez pas envie de finir comme la tarte prenez une douche fraiche ou essayer de vous caser dans votre frigo...
  • Et attendre que le tout refroidisse pour deguster.... 

mercredi 2 juillet 2008

ELLE EST LIBRE


Ingrid Betancourt et 14 autres otages viennent d'etre liberes....
Je vais pouvoir enlever le banddeau pour sa liberation....sans oublier bien sur les 3000 otages qui restent aux mains des farcs pour rien juste des dollars.

Et puis pour ne pas rester sur cette image D'Ingrid Betancourt otage, prisonniere...



mardi 1 juillet 2008

Et un cuisine passion Un ....en fait non c'est le troisieme...

Et voici la nouvelle couverture du nouveau numero de notre magazine adore a toutes et tous...c'est rempli de superbes recettes, de fruits gorges de soleil, de legumes, avec le Pierrot Gagnaire en prime...
Mais il faudra attendre le 9 juillet pour avoir le privilege de le devorer...