vendredi 9 octobre 2009

Coings, coings... par ici gelee et pate de coings.


OUps, la pate de coings est en train de secher tranquillement mais vue l'humidite ambiante elle a du boulot ... la gelee, elle repose doucement dans ses bocaux...
Comme on ne change pas une equipe qui gagne j'ai refait ma recette fetiche et pas prise de tete....

Quelques coings, du sucre, de l'eau et une bonne cuillere en bois de quoi se faire plein de gourmandises.

  • Gelee de coings : coings, sucre, eau.
  • Prepartion des coings : commencer par laver et essuyer les coings pour enlever le duvet.
  • Puis les couper en 4 en recuperant les coeurs. Deposer ceux-ci dans un filet de mousseline.
  • Mettre dans une cocotte les coings, la mousseline garnie des coeurs de coings et recouvrir d'eau.
  • Amener a ebullition, puis baisser le feu et laisser cuire doucement pendant 1h30 sans remuer.
  • Laisser mariner ainsi une apres midi pour renforcer le gout.
  • Bien egouter les fruits et les reserver pour la pate.



  • Gelee de coings : eau de cuisson des coings, sucre, jus de citron.
  • Recuperer le jus et bien tordre le petit paquet de mousseline pour recuperer toute la pectine.
  • Ajouter le sucre ( a raison de 800 gr par litre de jus) et 1 jus de citron pour 1 litre.
  • Amener a ebullition. Puis faire cuire a feu moyen, en remuant.
  • C'est cuit quand la gelee nappe la cuillere.
  • Mettre en pots, retourner les pots et on laisse refroidir.

  • La pate de coings : coings cuits dans l'eau, sucre.
  • Passer les coings bien cuits et bien egouttes a la moulinette puis au tamis pour enlever les petits morceaux de peau.
  • Ajouter autant de sucre qu'il y a de puree de fruits .
  • Faire secher cette preparation sur le feu, en remuant sans cesse pendant 1h30 -2h00.
  • Pour etre sure d'avoir une pate bien seche, je la laisse reposer quelques heures a l'air libre avant de l'enfourner.
  • Verser la preparation dans des moules et au four chaud 150°C pendant 3 heures.
  • Remuer de temps en temps.
  • A la sortie du four reserver.
  • Laisser reposer quelques jours et on deguste tout avant que les autres ne se soient apercu que la pate de coings etait finie.

  • Et voila avec quelques coings on se retrouve avec un placard plein de confitures, de friandises a partager.... de quoi se rechauffer en regardant l'automne s'installer doucement...

6 commentaires:

Débo a dit…

Ta pâte est d'une couleur superbe !!

S'il t'en reste, tu peux faire de la liqueur. J'avais tenté en 2006 et bah ça se boit bien et ça vieillit merveilleusement ;-)
http://agapes.canalblog.com/archives/2006/10/22/3034923.html

veronica a dit…

oups je vais voir ta recette ...merci et bises

Brigitte a dit…

Parfait Véro, lundi j'attaque et je te raconte ;) merci tout plein

flo et mimolette a dit…

ah non ! ! ! je viens juste de me faire un lait chaud, j'ai la tartine...j'ai la confiture mais nom d'un chien...que ta gelée me donne envie ;-)))) mmmhhh...vite vite il faut qu ej trouve des coings.... a bientôt
flo et mimolette

Tifenn a dit…

Un mot, non deux, miam, maiam...

mamie caillou a dit…

sur les conseils de brigitte je viens de voir tes coings, magnifiques !!!