lundi 24 mai 2010

La saison des aperos est ouverte: confiture olives noires- gingembre-vanille.


Ouf en fin on tient le bon bout, on va pouvoir de nouveaux, preparer des petites choses a grignoter, a partager, encore un peu de chaleur, et cela sera le retour du rosé, des salades fraicheur..


Pour preparer ces belles soirees, une recette tres facile, rapide, et succulente... une confiture aux olives noires avec une touche de vanille et un soupcon de gingembre... une alliance sucree-salee, a deguster avec des petits biscuits cereales, parmesan et noisettes (a venir dans le prochain post...), du fromage...


  • Confiture olives noires : 200 gr d'olives noires denoyatees, 250 gr de sucre non raffine, 250 gr d'eau, 1 gousse de vanille, 1 morceau de gingembre frais.
  • Blanchir les olives 3 fois dans de l'eau bouillante, pour les debarasser de la saumure. les egoutter.
  • Faire un sirop avec l'eau et le sucre, faire chauffer jusqu'a 105°C.
  • Puis y ajouter le gingembre en morceau, la gousse de vanille et faire cuire a petits bouillons pendant 25-30 mn.

  • Laisser confire dans le sirop pendant 24 heures. Puis passer au mixeur, sans trop hacher.
  • Deguster avec du bon pain, un fromage blanc, une glace vanille maison, ou du fromage pour une alliance salee-sucree et puis avec des petits sables pour un apero surprenant...

Recette a imprimer

4 commentaires:

Anonyme a dit…

J'ai une question un peu bête concernant cette confiture qui semble succulente : doit-on enlever les morceaux de gingembre au moment du hachage ?
Merci d'avance !
Raphaëlle.

veronica a dit…

Point de question bete, et bien moi je n'en laisse qu'une petite moitie sinon le gout du gingembre est trop fort...

Anonyme a dit…

C'est noté merci !
Je vous dirai si c'est réussi, j'espère que ce sera le cas parce qu'en chauffant le sirop à feu doux hier, le liquide s'est mis à sécher et à faire des espèces de grumeaux ! Je manque visiblement d'un peu de pratique...!

veronica a dit…

Oups pour le sirop il faut autant de sucre que d'eau puis ensuite le chauffer mais même assez fort jusqu'à 105°C... normalement cela ne fait pas de grumeaux, mais le fait de chauffer a feu doux donc plus longtemps a du trop favoriser l' évaporation de l'eau.. et donc le sucre a cristallisé