mercredi 20 avril 2011

Quand une raviole St jean se met en quete de gambas , de tomates et de pastis...

Il y a longtemps, au siècle dernier, c'est dire, j'avais degusté dans un restaurant nancéen, des ravioles, sauce tomates au safran et quelques gambas flambées au pastis, un délice.
Bon depuis quand je fais des ravioles, je me dis mince j'ai pas de gambas pour refaire ce souvenir culinaire...
Donc quand j'ai recu les Ravioles à Poêler, des petites ravioles détachées, faciles à utiliser sans arômes et sans conservateurs, prêtes en 5 mn, natures ou au basilic...

Malgré sa forme et son nom, la raviole n’a rien d’un avatar du ravioli transalpin, elle est bien d’origine dauphinoise. La raviole trouve ses origines dans la cuisine de l’antiquité romaine. « Rissole » à cette époque, elle devient « Raviole » par la suite, les légumes (notamment la rave) remplacent la viande dans la farce.

A retrouver également sur Facebook ou sur le site www.raviole.com, pour plus de recettes et de conseils.



Oups ni une ni deux, cette recette est remontée a la surface, et la voici transformée, en une mousse de tomates, gambas panées au pastis, écume de safran et ravioles crousti-fondantes en brochette... De quoi ravir mes papilles. Recette pour 4.
  • Mousse de tomates : 200 gr de coulis de tomates bio de bonne qualite, huile d'olive, sel, poivre, une pointe de sucre, 1 gr d'agar agar,150 gr creme liquide entiere.
  • Donc on commence par faire chauffer le coulis de tomates, avec l'huile d'olive, sel, poivre, le sucre, puis on ajoute l'agar agar.
  • Monter a ébullition, puis laisser cuire 2 mn.
  • Réserver. Laisser refroidir.
  • Quand le coulis est froid, le passer au mixeur.
  • Monter la crème liquide en mousse pas trop ferme, et l'incorporer délicatement au coulis.
  • Verser dans vos plats de service. Réserver au frais.

  • Gambas panées au pastis : 16 gambas, chapelure, pastis, sel, poivre, 1 cuil. a café de fenouil en poudre, huile d'olive.
  • Commencer par préparer les gambas, c'est les décortiquer, les nettoyer si nécessaire.
  • Mélanger la chapelure avec quelques cuillèrées à soupe de pastis. Ajouter le sel, poivre, fenouil en poudre, laisser à l'air libre pour que le mélange sèche.
  • Enduire les gambas d'huile d'olive, les passer dans la chapelure et les faire revenir dans de l'huile chaude.
  • Reserver au chaud sur un papier absorbant.


  • Les ravioles de Saint -Jean croustillantes : 1 sachet de ravioles a poêler natures Saint Jean, huile d'olive.
  • Bon normalement les ravioles a poêler se cuisinent sans matière grasse mais moi je voulais des ravioles toutes croustillantes... et ma poêle n'est plus de la première jeunesse...
  • Donc les faire revenir dans un peu d'huile d'olive.
  • Les déposer sur du papier absorbant, les piquer pour obtenir une petite brochette...


  • Ecume de safran : 1 cuil. a café de safran, 1 cuil. a café de lecithine de soja, 10 cl de lait entier, 10 cl de fumet de poisson ( du commerce...).
  • Au dernier moment, chauffer tous les ingrédients sans porter à ébullition.
  • Mixer énergiquement afin de produire l'écume.


  • Montage : deposer sur la mousse de tomates, 1 ou 2 cuil. a soupe d'ecume de safran.
  • Déposer les gambas puis les ravioles en brochette.
  • Déguster sans attendre, ce plat plein de saveurs, rempli de fondant, de croustillant.



Bon maintenant ma recette, va etre jugée, regardée ( pas goutée il n'y en a plus) et si le jury Saint jean, la trouve à son goût un nouveau partenaire viendra me rejoindre dans ma cuisine...





1 commentaire:

Cali a dit…

Ta recette me plaît beaucoup, et en plus, elle présente divinement bien !