dimanche 4 mai 2014

Brioche grecque, arménienne du moment qu'il y a du malhep et du mastic de chios





Bon il faut que je me décide à publier cette recette, de brioche spéciale Pâques qui en même temps peut se déguster toute l'année.... 

Parce que les recettes en cours à publier, en attente de production, les idées s'accumulent et ensuite finissent dans l'oubli le plus total...


D'origine russe, chez moi Pâques quand j'étais petite c'était Koulitch et Paska ( faits maison bien sur, par mon papa, un régal pour le nez avant celui des papilles...).

Cette année on reste toujours dans des habitudes de cuisine chrétienne orientale Pasquale, avec cette recette de brioche aromatisée au mastic de Chios et de mahlep ou mahaleb, "Le mahlep est en fait le noyau des cerises produites par le bois de Sainte Lucie qui sont plus petites et plus acides que les cerises que nous consommons habituellement."

Mastic de Chios

Pour info à Lyon, j'ai trouvé ces "épices" chez Bahadourian. Le mastic est assez cher donc si vous allez en Grèce, pensez à en ramener...



Voici donc la recette de la brioche Pasquale arménienne "le tchorek" ou " tcheurek" et pour une recette authentique on va chez l'incroyable Sonia Ezgulian, une fée des fourneaux...


Recette pour 2 belles brioches.
  • Brioche tchorek : 450 gr de farine, 180 ml de lait + 3 cuil. à soupe de lait, 100 gr de sucre, 1 oeuf + 2 jaunes( dont un pour la dorure), 1 cuil. à café de malhep, 1 cuil. à café de mastic de Chios, 50 gr de beurre, 10 gr de levure de boulanger, QS graines de sésame noir.
  • On va commencer par faire un levain. Dans un verre, diluer la levure avec 3 cuil. à soupe de lait tiède et 1 cuil. à soupe de sucre. Laisser reposer 15 minutes.

  • Faire chauffer doucement, le lait, le beurre, le sucre. Quand le beurre a fondu, retirer du feu et réserver.
  • Dans le bol de votre robot, fouetter l’oeuf entier et le jaune d’oeuf, ajouter le lait-beurre-sucre et bien mélanger.
  • Puis incorporer progressivement la farine et le levain, le mahlep et le mastic de Chios.
  • Pétrir la pâte jusqu’à ce qu’elle ne colle plus aux parois du bol. Mettre la pâte en boule, couvrir  et la laisser reposer 2 h au minimum (ou mieux toute la nuit) dans un endroit à l'abri des courants d'air et au chaud. Elle doit doubler de volume.
  • Diviser la pâte en deux, puis en trois parts égales et former des boudins. Tresser les boudins.
  • Normalement à ce stade pendant la période de pâques, il faudrait garnir la tresse d'oeufs colorés en rouge.
  • Déposer la brioche tressée ( et non stressée) sur une plaque de pâtisserie, au chaud, recouverte d'un torchon propre et laisser doubler de volume.
  • Badigeonner de jaune d’oeuf et parsemer de graines de sésame noir. 
  • Faire cuire à 180°C pendant 25 minutes (plus ou moins suivant votre four), la brioche doit être bien dorée.
  • Et attendre un peu si vous pouvez pour déguster cette brioche aux parfums d'orient.....








1 commentaire:

Somphet@lafourchettegourmande a dit…

Vraiment trop top cette recette et les photos donnent vraiment envie d’y plonger sa fourchette ! Biz