mardi 28 octobre 2014

Une histoire de coings, coings...



Qui je suis sûre ne déplairait pas à notre cher Saturnin ( un truc du siècle dernier...).

Ok c'est l'automne encore que septembre et octobre furent beaux, ensoleillés, on avait plus envie de salades, de glaces que de plats mijotés, mitonnés...




Mais c'est la période  des coings et qui dit coings dit gourmandises, pâte de coing, gelée de coing, coings rôtis.....

Voici donc ma récolte 2014 de gelée et de pâte de coings, des valeurs sûres dans le monde de la gourmandises...




Toujours aussi peu d'ingrédients, juste de la patience, des coings, de l'eau et du sucre ...

Dans l'ordre chronologique, on va commencer par la gelée.




  • Préparation des coings : coings, eau. 
  • Commencer par laver et essuyer les coings, pour enlever le duvet. On n'épluche pas les coings, l'utilisation de coings bio est donc fortement conseillée...
  • Les couper en 8, récupérer les coeurs. les déposer dans une mousseline.
  • Mettre les coings dans une cocotte, la mousseline avec les coeurs de coings et recouvrir d'eau.
  • Amener à ébullition, puis baisser le feu et laisser cuire doucement pendant 1h30 sans remuer.
  • Ensuite, je laisse mariner jusqu'à refroidissement.
  • Bien égoutter les fruits et les réserver pour la pâte. Maintenant on peut commencer la cuisson de la gelée.


  • Gelée de coings : eau de cuisson des coings, sucre, jus de citron.
  • Dans une grande marmite verser le jus de cuisson des coings, il faudra bien mesurer la quantité de jus. 
  • Tordre la mousseline au dessus pour  récupérer le maximum de pectine.
  • Passer au tamis si il y a des petits morceaux pour obtenir une gelée limpide.
  • Ajouter le sucre (800 gr par litre de jus) et 1 jus de citron pour 1 litre. Bien mélanger.
  • Amener à ébullition. Puis à la température de 103-105°C.
  • A ce stade la gelée doit napper la cuillère sinon on prolonge un peu la cuisson.
  • Mettre en pots ( propres, stérilisés), retourner les pots et on laisse refroidir.
  • Attendre un peu que la gelée prenne correctement.
  • Et on déguste, on savoure, on sublime ses tartines avec cet or rouge.





  • La pâte de coings : coings cuits bien égouttés, sucre.
  • Passer les coings  à la moulinette ( j'ai utilisé la grosse râpe à légumes de mon KA).
  • Si vous voulez une purée très fine, passer le tout au tamis.
  • Peser la purée, la verser dans une marmite et ajouter autant de sucre qu'il y a de purée de coing. Bien mélanger.
  • Faire sécher cette préparation sur le feu moyen, en remuant continuellement pendant 1h30.
  • Ensuite laisser reposer la pâte 1-2 heures ( suivant l'humidité) à l'air ambiant.
  • Verser la préparation dans une plaque recouverte de papier sulfurisée et au four chaud 150°C pendant 3 heures.
  • A la sortie du four laisse refroidir.
  • Et on se jette dessus.



                     

Aucun commentaire: