lundi 13 avril 2020

Gnudi épinards et blettes, on mange local...



Il y a quelques annees, 16 ans presque, pour un repas special, je mettais essayer a des gnocchis de ricotta, cuits dans un bouillon d herbes, une recette inspiree par Ducasse, bon ce fut un desastre, souvenir qui déclenche des fous rires, car ce diner fut épique...

Dans le dernier episode de top chef, une recette me rappelle a ce souvenir, des gnudi, ricotta, epinards... vu que le temps ne manque pas, c est le moment de retenter ces bouchees a base de  ricotta.

Seule difficulté, trouver les ingrédients, nous faisons principalement nos courses chez les maraichers en bas de chez nous, qui proposent également  une partie crémerie, produits locaux, pas de ricotta mais un super fromage frais de chèvre, bien égoutté comme il faut, des épinards qui poussent sous nos fenêtres et des blettes, de quoi manger local avec un accent italien, apporté par le parmesan seule touche non locale...



J adore les blettes, leur côté sucré, l utilisation sans déchets de tout le légume, les multiples recettes possibles, et c est de saison.


Voici donc mes gnudi, fromage de chèvre, épinards et blettes, ils furent servis avec une succulente, fondante épaule d agneau, Pâques oblige, cuite 7 heures, enduite de miel et d epices a tajine, la recette suivra.

  • Gnudi épinards et blettes : 200 g de fromage frais de chèvre , 2 cs de parmesan fraîchement râpé, 1 oeuf, Sel, piment Espelette,1 poignée d épinards frais, 1 cs bombée de farine, feuilles de blettes.
  • Recette pour environ 16 gnudi.
  • Faire blanchir les feuilles de blette, les réserver sur torchon propre pour qu’elles s égouttent.
  • Faire tomber les épinards dans une poêle avec un peu d huile d olive, les dessécher puis une fois refroidis, les presser avec vos mains pour retirer toute l eau.
  • Mélanger tous les ingredients, former des petits boudins de 2 cm sur 1 cm. Les déposer dans un plat fariné.

Et ces gnudi furent une superbe réussite, hâte de recommencer en y ajoutant divers ingrédients ...







  • Porter de l eau salée à ébullition, y verser délicatement les gnudi au fur et a mesure. Dès qu ils remontent ils sont cuits, les récupérer avec une écumoire, les réserver dans un plat. 
  • Ne pas les manipuler de trop, ils sont assez mous quand ils sont chauds, les laisser refroidir puis faire les petits paquets, ils sont plus fermes froids.






  • Montage des petis paquets, envelopper chaque gnudi avec une feuille de blettes, suivre montage sur les photos. 







  • Les faire revenir dans une poêle avec un peu d huile d olive. 
  • Comme je servais les gnudi avec une épaule d agneau confite aux epices tajine, je n ai rien ajouter, mais en général, ils sont cuits dans un beurre de sauge, du beurre et des feuilles de sauge., avec du parmesan râpé frais.







  • On sert et on déguste , seuls ou comme accompgnement, et surtout on peut varier les parfums, ajouter d autres herbes à la farce, du zeste de citron, d autres épices, des pignons de pin....





La recette de l épaule d agneau arrive dans le prochain post...



2 commentaires:

victoria a dit…

De mon côté je fais les gnudi avec de la ricotta que je laisse égoutter
Les gnudi sont une spéciaté toscane, le mot signifie nu. en effet ce sont des ravioli sans leur habillage de pâte

veronica a dit…

Oui dans la recette originale, c'est de la ricotta, mais je voulais utiliser des produits locaux achetés chez mon maraicher et donc voila pourquoi du fromage de chèvre...